Les grottes de Luoyang – lóngmén shíkū –

Les grottes de Luoyang ont le nom de « lóngmén shíkū » en chinois, ce qui ce traduit par « Les grottes de la Porte du Dragon ». Elles se trouvent à 12km de Luoyang (depuis la veille ville) qui avant était la capitale de la Chine mais en ce temps là, la Chine était plus petite (maintenant c’est Pekin la capitale de la Chine).

Les grottes furent construites à partir de 493 après JC, c’était le Ve siècle. Les sculpteurs de Luoyang étaient très fiers de leur chef-d’œuvre donc ils ont augmenté la taille du site pour qu’il soit deux fois plus grand. Ce site est protégé par l’UNESCO.

COMMENT AVONS-NOUS FAIT POUR ALLER A CE SITE TOURISTIQUE

Nous avons pris le taxi pour 13 yuans ce qui représente moins de 2€, ce qui n’est pas cher du tout pour notre pouvoir d’achat. C’est là où ça se complique, car après avoir payé le taxi, nous sommes rentrés dans le site et tout était marqué en chinois. Heureusement, un monsieur nous a fait comprendre par des signes de descendre les escaliers où nous avons acheté les billets pour 100 yuans chacun ce qui fait 13€, ce qui n’est pas cher du tout pour tout se que nous avons vu et fait. Puis nous avons pris un mini bus électrique pour 10 yuans, ce qui fait 1€30 pour se rendre au premier site qui est sur la rive Ouest de la rivière Yihe.

LES STATUES

Là, nous avons vu des milliers de statues autant grandes que petites sur plus d’1 km. Les statues représentaient le plus souvent Bouddha et étaient souvent dans une niche, creusées dans la roche.

Il faut s’imaginer que ces statues ont été  sculptées il y a 1300 ans pour la plupart. Elles ont résisté à la pluie, au vent aux tremblements de terre mais pas aux brigands qui, quand ils ont vu ça il ce sont dit « ouais, là c’est bon,  je suis millionnaire ». Ils ont pillé le site et ils ont volé plein de statues ou des morceaux pour des collectionneurs ou des trafiquants du marché noir.

Avant de traverser la passerelle au dessus de la rivière Yihe, nous sommes restés en admiration devant les immenses statues de la grotte des grands Boudhas. Puis nous avons mangé des pains fourrés au poulet avec un peu d’épices et une glace. Il faisait vraiment très chaud et alors nous achetions des bouteilles d’eau à 5 yuans très souvent. Quand la vendeuse vendait plus cher, nous refusions. Normalement c’est 3 yuans dans les villes.

LE TEMPLE DE XIANGSHAN

Apres avoir traversé la passerelle nous avons continué la visite sur la rive Est  par de nouvelles grottes un peu moins vieilles vers l’an 1500, puis le temple de Xiang shan. Nous avons failli rater l’entrée du temple. Heureusement, ma mère a vu un bout d’escalier qui dépassait de la verdure. Nous sommes donc montés voir et nous avons trouvé le temple que nous cherchions. C’était vraiment très beau, même si il y avait vraiment beaucoup de marches pour arriver jusqu’en haut. Devant le temple, les visiteurs peuvent bruler de l’encens et laisser des vœux sur les tablettes en bois rouge. Il y en a vraiment beaucoup devant et autour du temple.

LA TOMBE DU POETE 

Nous avons terminé la visite du site a pied car nous nous sommes dit autant terminer en marchant. Nous avons donc marché un petit peu et nous sommes arrivé au dernier site qui s’appelait « la tombe du poète ».  Le site est composé de petits bassins dans une forêt de bambous. Au centre il y a la tombe d’un poète célèbre qui a habité Luoyang,et aussi un restaurant, et un petit temple.

Après nous sommes revenus à l’auberge avec une voiture qui n’était pas un taxi et que mon père a négocié le tarif, sans reprendre les bus électriques. C’était vraiment une super journée.

6 Replies to “Les grottes de Luoyang – lóngmén shíkū –”

  1. Jaroussie

    quel dépaysement,j’ai peur que vous n’ayez plus envie de revenir après de tant de beauté !!merci encore.

    Répondre
  2. Van Houtte Gaelle

    Merci Martin pour ce bel article plus que complet et pour ce partage
    Une vocation est née ?
    Profitez bien

    Répondre
  3. Famille Dutour

    Bravo Martin, très bel article. On s’y croirait. Je vais le faire lire à Camille et Aymeric. D’ailleurs ils vous embrassent bien fort Robin et toi ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *